Magasin

Alimentation

I. Dans mon expérience, le patient qui se nourrit sainement (crudités, pas de laitages ni de gluten…, régime Seignalet, régime Paléolithique) guéri plus vite et nécessite moins de séances d’Adhésiolyse Manuelle Dynamique. A l’inverse, celui dont la nutrition est mauvaise, refera rapidement des adhérences et aura plus de probabilité de récidive.
L’ostéopathe est bien placé pour repérer les mauvaises habitudes alimentaires de son patient et lui conseiller d’adopter une bonne hygiène alimentaire, au moins le temps du traitement.
Pour motiver le patient et qu’il passe à l’action, connaître des outils de préparation mentale aide énormément.
Quand le temps presse, les journées ne faisant que 24heures, il faut accepter de diriger son patient vers un confrère maîtrisant l’alimentation et le coaching mental pour s’occupera de ces aspects indispensables pour l’autonomie de nos patients.
II. En 1986, avant de faire médecine, j’avais testé une alimentation riche en crudités, diminuant laitages et gluten. C’est lors de ma thèse avec le Docteur Jean Seignalet que j’en ai compris la physiopathologie et l’influence d’une mauvaise alimentation sur l’intestin (leaky gut syndrome), son microbiote et l’immunité (entre-autre). Qu’est-ce que j’ai pu être moqué et ridiculisé à l’époque! Heureusement, après 25 ans, les sceptiques curieux de la communauté scientifique ont reprit à leur compte ces idées nutritionnelles. L’autre partie – les sceptiques aux oeillères – considèrent ces idées farfelues comme une mode pour « bobos »…à moins que ce soit moi le sceptique obtu, puisque j’ai renforcé ma croyance en cette alimentation au fil de ces trente ans!


Facebook
Facebook
Google+
Google+
https://osteopathie-adhesiolyse.com/news/alimentation/">
YouTube
LinkedIn
Twitter